Le phosphore arrive à la STation d’EPuration (STEP) au sein d’effluents aqueux, provenant à la fois d’eaux usées domestiques et de rejets industriels, à des concentrations nécessitant son traitement sous forme chimique ou biologique, afin de protéger les eaux réceptrices. Cette élimination conduit à une augmentation de la teneur en phosphore dans les boues obtenues, ce qui engendre une augmentation de la production des boues et des coûts d’exploitation.

De plus, la présence de phosphore dans les lignes de boues donne lieu à un phénomène très connu à la STEP, la précipitation non contrôlée de phosphore sous forme de struvite au sein des conduites. Ce phénomène est très fréquent dans les stations d’épuration où l’élimination des nutriments est couplée à une digestion anaérobie, ce qui donne des conditions optimales pour la précipitation de ce composé.

problemas-estruvita

La struvite, de formule chimique NH4MgPO4 · 6H2O, précipite le long de la ligne de boue, réduisant la capacité de la conduite et pouvant causer des dommages de l’équipement.